Changer et vouloir changer

J’ai mis du temps à comprendre qu’en étant toi-même, tu attires les bonnes personnes, à qui tu n’as pas toujours besoin d’expliquer comment être avec toi, comment interpréter tes mots, tes gestes, comment te traiter, comment t’aimer…

J’ai compris que penser changer quelqu’un est une mauvaise idée.

Le changement chez les gens vient d’eux-même, tu ne peux le contrôler. Il ne survient que lorsqu’ils sont prêts.

J’ai compris que personne ne change tant qu’il ne l’a pas décidé, et surtout, que la bonne personne, tu n’as ni besoin, ni envie de la changer.